A5

A5 Contournement Ouest

Le contournement Ouest qui permettra de rejoindra l’A5 en bordure nord du lac de Bienne est en phase de planification. Par sa situation en plein centre ville, ce tronçon d’autoroute aura des implications importantes sur notre mobilité. L’impact sur notre quotidien de cycliste va être très important. La zone de la gare est un nœud central pour le trafic cycliste régional et plusieurs liaisons vont être entravées ou détournées avec la construction et la mise en service de l’autoroute.

S’informer

Vous trouverez des visualisations et des informations sur le tracé, le calendrier et la planification sur le site officiel de l’A5. Lien

Un comité opposé au contournement Ouest sous la forme prévue par la Confédération et le Canton s’est crée en novembre 2015. Le comité « West ast so nicht ! » a pour but d’empêcher la construction de la branche ouest de l’autoroute A5 telle que prévue dans le projet d’exécution 2015/16 et de créer les conditions pour un développement urbain tourné vers l’avenir. Vous pouvez soutenir leur travail en devenant membre. Lien

Le comité organise également régulièrement des ballades urbaines qui permettent de se rendre compte sur le terrain des implications qu’aura ce tronçon. Les dates se trouvent sur leur site internet et sur leur page Facebook. Lien

Agir

La mise à l'enquête publique s'est déroulée du 18 avril au 23 mai 2017. Les personnes directement touchées par le projet pouvaient alors faire opposition.

PRO VELO s'est entourée de spécialistes et a déposé une opposition qui détaille les point critiques du projet.

Document (4.3 Mo) (en allemand)

Contenu en résumé:

1. Objectifs

Le projet de contournement ouest attaque une zone centrale et importante pour la mobilité douce en région biennoise. Dans le rapport technique, un objectif parmi d’autres est : « les besoins des cyclistes et des piétons comme ceux des transports en commun doivent être pris en compte de manière optimale ». Selon cet objectif, la situation pour la mobilité douce doit devenir meilleure qu’elle l’est aujourd’hui. Bien qu’à divers endroits, de bonnes infrastructures ont été prévues, celles-ci sont mal ou pas du tout connectées au réseau cyclable de la ville. La largeur minimale a été prévue pour les trottoirs et les bandes cyclables. En raison de l’augmentation de la charge de trafic et dans le but d’atteindre les objectifs d’amélioration, une largeur plus importante doit être prévue pour ces infrastructures. Aux médias de la région biennoise

2. Planification du réseau

Le projet définitif se réfère au «Velonetzplan Stadt Biel und Nidau 2035». Cependant, à la sortie Bienne-Centre mais aussi dans le quartier Weidteile, la planification ne tient pas compte du contenu de ce document, raison pour laquelle d’importantes liaisons cyclables n’ont pas été planifiées.

3. Trous dans le réseau

A la sortie Bienne-Centre, les rues Salzhaus et de Morat, qui seront conçues comme des bretelles autoroutières vont accueillir un volume élevé de trafic. Par conséquent, les liaisons cyclables actuelles seront interrompues et devront être remplacées par d’autres. Par exemple : sous-voie de la gare, prolongement du chemin Mühlefeld jusqu’au Quai du bas, remplacement des chemins cyclables qui seront supprimés à Weidteile. Ces liaisons ne font pas partie du projet définitif présenté.

4. Divers endroits critiques

A plusieurs endroits, les passages pour les vélos manquent de sécurité. Les cyclistes qui n’ont pas l’habitude de se mouvoir dans le trafic vont éviter ses endroits ou rouler sur le trottoir. Même pour les cyclistes expérimentés, certains carrefours vont être difficiles à maîtriser (par exemple : Guido Müller-Platz, liaison Ländtestrasse-Neuenburgstrasse, Veresiusplatz, liaison Wehrbrücke- Erlenstrasse, etc.) Au total, 45 endroits critiques ont été répertoriés pour lesquels les normes reconnues ou les standards pour les routes cantonales ne sont pas remplis.

5. Infrastructures pour les vélos durant la phase de travaux

Les plans et les rapports ne contiennent que des informations très générales ou insuffisantes en ce qui concerne les infrastructures cyclistes et piétonnes durant la phase de construction de l’autoroute. On peut supposer que le trafic cycliste devra partager l’espace avec le trafic motorisé dans des rues parallèles étroites (par exemple : Aegerten/Bielstrasse, Keltenstrasse/A.-Aebi-Strasse) ou par des déviations provisoires partagées avec les voitures (par exemple : Seevorstadt)

Nous prenons connaissance du faite que le but politique de la Ville de Bienne (Cité de l’énergie) est de favoriser le trafic cycliste. Avec la construction du contournement ouest, une chance unique se présente de créer de nouvelles voies cyclables attractives. Avec une planification comme elle vient d’être présentée, cette chance s’est malheureusement envolée. Aucun automobiliste ne va renoncer à sa voiture sans la création de nouvelles liaisons directes et sûres pour les vélos !

Soutenir

Les différentes procédures en cours exigent un investissement en temps et en argent qui est au-delà de ce que nous pouvons fournir en temps « normal ». L’investissement bénévole qui est d’habitude le pilier de notre association sera à coup sûr insuffisant.

Nous serons heureux de pouvoir bénéficier de votre soutien financier. Avec la mention : « A5 » votre argent sera directement investi dans ce domaine. CCP : 25-8722-1

Actualité sur ce thème


Prise de position de PRO VELO Biel/Bienne-Seeland-Jura bernois relative aux mesures accompagnant l'ouverture de la branche Est A5plus

Dans le cadre de la prise de position concernant la planification urbanistique de la branche ouest de l'A5, PRO VELO Biel/Bienne-Seeland-Jura bernois...plus